Les Etudiants en Médecine Algériens

les étudiants en médecine algériens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le 1er medecin algerien martyr (shahid) pour la cause alger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M Freud
Legendary Member
Legendary Member


Masculin Nombre de messages : 1842
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Le 1er medecin algerien martyr (shahid) pour la cause alger   Lun 21 Jan - 17:35

Le dr. Benzerdjeb Bénaouda est né le 9 février 1921 à Tlemcen. IL a suivi son enseignement au collège de Slane. Il a obtenu son baccalauréat dans la filière mathématique en juin 1941 puis il rejoignit la faculté d’Alger en 1942 pour préparer le doctorat en médecine, mais il s’est rendu en France pour s’inscrire à la faculté de Montpellier puis à Paris. Il a milité à l’union des étudiants musulmans et devint le premier secrétaire général.
Il obtint le doctorat en 1948 sur le thème ‘ les problèmes de leucémies et des tumeurs à propos d’un cas de chloro méolome qu’il dédie avait il écrit ‘ à ses amis de tous les âges et de tous les pays dont la séparation laissera un grand vide dans mon cœur’.

Ce chahid a regagné dés les premières heures de la révolution les rangs du fln et a apporté un soutien aux moudjahidine. Il avait un ami le moudjahid Bensaha Bekaddour dit Mustapha qui était en relation avec lui avant son arrestation. Il est âgé actuellement de 95 ans et réside à Sebdou . Ce dernier en tant que commissaire politique a milité sous la responsabilité de Bouzidi Ahmed de Sebra et ils avaient besoin d’une machine pour écrire les tracts. Puis une date a été fixée et c’est au cours de la journée du 6 janvier 1956 qu’il s’est rendu à Oran avec le Dr. Benzerdjeb pour l’achat d’une ronée avec un faux bon de commande. Sa vente était interdite et strictement contrôlée. Tout a été préparé par le Dr., car cette mission n’était pas facile. Un pacte a été fait entre nous deux pour que personne ne parle et nous avons bu ensemble un verre de lait qui nous unira sur terre et chez Dieu dira t’il.
Moi, ajoutera t’il , j’avais une fausse carte d’identité qui m’a été confectionnée par Lechlech.

Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons fait l’achat de la ronéo qui a été payé à 124.000 anciens francs. La mission a été accomplie comme prévue. Or, à Oran il semblerait que le livreur de la ronéo ou un autre a pris le numéro matricule du véhicule du Dr. Benzerdjeb qui était stationné devant le magasin du juif.

Notre retour sur Tlemcen s’est déroulé sans problèmes. On s’est arrêté à Ain hout et nous avons livré la ronéo à Benslimane et elle a été transportée à Sebra au cours de cette nuit. On s’est séparé à Tlemcen l’après midi. Moi , dira Bensaha, j’ai attendu la nuit pour prendre le camion d’Amsalem rempli d’alfa pour rentrer sur Sebdou. Je n’ai eu aucune nouvelle de lui depuis cette date.

Après quelques jours et au moment de mon retour du chantier d’alfa sur ma mule, j’ai trouvé ma maison à Tibedrine Ouled Halima encerclé et je fus arrêté et un gendarme me passa les menottes puis ont me fit entrer dans la cour qui donne sur l’entrée de la ferme. En passant devant la land rover, j’ai remarqué à l’arrière une ombre noire courbée presque affaissée les mains liées derrière le dos et j’ai vite compris que c’était le Dr. Benzerdjeb.

C’est ainsi qu’on me bande les yeux et on me lie les pieds « ou est la machine, ou est elle, celle qui devait écrire les tracts, parle , parle , nous vous laisserons la vie sauve, ou est la machine, parle, parle ! » me dira l’adjudant, je lui ai répondu « je jure que j’ai jamais vu la machine » puis c’est de la torture avec de l’eau, du sel et de l’électricité d’une batterie.. Rien ! parle dit encore l’adjudant , votre ami vous a dénoncé. Deux gendarmes me mettent le bandeau, d’autres épaulent leurs fusils et je sentais ma dernière heure et j’ai commencé à prier.

Puis d’un seul coup, tous les regards se dirigèrent vers la voiture et l’homme avec sa djellaba sort de la portière arrière gauche, il fit quelques pas en courant vers le versant à droite de la sortie de la ferme, j’ai entendu les gendarmes crier halte, halte, halte ! Et c’est une mitraillette qui crépite. Il s’écroule criblé de balles à une trentaine de mètres de moi, le commissaire me traîna vers le cadavre gisant mort et me demanda » le connais tu » oui, répondis je, c’est bien le Dr. Benzerdjeb. Je sais que je ne commettrais pas d’erreur c’était bien lui, tout le monde le connaît dans la région. C’était le 16 janvier 1956.

Après cet acte, on m’a emmené au commissariat de Tlemcen ou j’étais torturé une fois de plus. On m’a emmené aussi à Oran chez le libraire juif qui ne m’a pas reconnu, car la police m’a rasée les grandes moustaches que j’avais auparavant. C’est après confrontation qu’ils n’on relâché.

Avant sa mort le Dr. Benzerdje me confia qu’il allait se marier avec la nommée Chahida. Je lui ai dit un jour s’il avait l’intention de se rendre au Maroc, il m’a répondu « non, je veux mourir en Algérie »

Ce témoignage confirme que le Dr. Benzerdjeb a été abattue à Ouled Halima, commune de Sebdou.

En apprenant sa mort, la population de Tlemcen se souleva le 17 janvier 1956 et durera plusieurs jours et contre laquelle les forces coloniales devaient employer une force militaire très importante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadia009
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1034
Emploi : pharmacienne ...bof!
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Le 1er medecin algerien martyr (shahid) pour la cause alger   Mar 22 Jan - 23:42

merci de nous faire découvrir ce militant, mort pour son pays .... que dieu lui accorde sa miséricorde...
il mérite au moins une pensée de notre part...finalement que savons nous sur l'histoire coloniale de notre pays:?: Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le 1er medecin algerien martyr (shahid) pour la cause alger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» besoin d'un certificat médical pour le doc A***** des C*****
» Votre état d'esprit avant l'opération?
» Consultation d'un médecin sur internet
» Messe des martyrs de l'Ouganda 3/6/2009
» Médecin cherche statisticien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Etudiants en Médecine Algériens :: Hors-Médecine :: Histoire...-
Sauter vers: