Les Etudiants en Médecine Algériens

les étudiants en médecine algériens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 actualités scientifiques...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
anisse



Masculin Nombre de messages : 70
Localisation : 5 ème année médecine
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mer 30 Avr - 13:43

merci de nous tenir au courant Nadia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wafa
chatterbox Member
chatterbox Member


Féminin Nombre de messages : 769
Emploi : 3 année médecine
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mer 30 Avr - 13:51

meme si c long ; on doit le lire study
commen aprendre alor ? thank's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadia009
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1034
Emploi : pharmacienne ...bof!
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mer 30 Avr - 15:04

wafa a écrit:
meme si c long ; on doit le lire study
commen aprendre alor ? thank's

Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toti5747
Legendary Member
Legendary Member


Masculin Nombre de messages : 1069
Age : 31
Emploi : etudiant
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mer 30 Avr - 19:51

nadia009 a écrit:
La chimiothérapie ne détruit pas les cellules souches cancéreuses du sein

Agence France-Presse

Washington

L'échec fréquent des chimiothérapies pour totalement éliminer le cancer du sein s'explique surtout par le fait que le traitement ne détruit pas les cellules souches de la tumeur, ce qui fait qu'elle réapparaît, selon une étude publiée mardi.
Alors que les médicaments anticancéreux conventionnels détruisent la dissémination du cancer, ils laissent intactes ses souches, expliquent les auteurs en comparant le traitement à celui du jardinier coupant «le pissenlit dans le jardin en laissant ses racines».

«Une des raisons pour lesquelles la chimiothérapie actuellement utilisée n'est fréquemment pas couronnée de succès s'explique par le fait que le traitement détruit la tumeur elle-même mais laisse intactes ses cellules souches», indique le Dr Michael Lewis de la faculté de médecine Baylor (BCM) à Houston (Texas), principal auteur de ces travaux publiés dans la version en ligne du Journal of the National Cancer Institute.

«Il semble que ces cellules, par leur nature, sont résistantes aux effets des traitements anticancéreux actuels», ajoute-t-il.

Mettre au point des médicaments qui ciblent spécifiquement les cellules souche du cancer est selon ce cancérologue la voie à suivre pour combattre plus efficacement les tumeurs.

Il prévoit tout d'abord de développer des marqueurs biologiques des cellules souches cancéreuses du sein afin de les détruire systématiquement.

Le Dr Lewis relève que le médicament lapatinib ou TYKERB du laboratoire britannique GlaxoSmithKline, combiné avec d'autres anticancéreux, paraît efficace pour détruire à la fois les cellules souches cancéreuses et la tumeur du sein elle-même.

Ce médicament prometteur, encore en cours d'évaluation, est prévu pour être utilisé dans le traitement des cancers du sein ayant fait métastase et contenant un marqueur d'une protéine appelée HER2.

Les chercheurs ont procédé pour leur étude à des biopsies de tumeurs du sein de patientes avant et après différents traitements.

Dans le groupe de 31 patientes traitées avec de la chimiothérapie conventionnelle, le nombre de cellules cancéreuses formant la tumeur a fortement diminué. Mais la proportion de cellules souches du cancer identifiées grâce à des marqueurs biologiques pour les différencier de la tumeur, était plus grande qu'avant le traitement.

Le pourcentage de cellules souches cancéreuses était plus important parce que la chimiothérapie a détruit les cellules cancéreuses de la tumeur et épargné les cellules souches, expliquent les auteurs de cette recherche.

Le second groupe, formé de 21 patientes atteintes d'une tumeur cancéreuse du sein contenant un marqueur de la protéine HER2 qui accroît le risque de métastase, a été traité avec du lapatinib. Le nombre de cellules malignes a également très fortement diminué tandis que la proportion de cellules souches cancéreuses est restée inchangée ou s'est réduite.

«Leur tumeur a diminué de manière spectaculaire mais comparativement aux patientes traitées avec de la chimiothérapie conventionnelle, la proportion de cellules souches cancéreuses n'a pas augmenté dans le second groupe», relève le Dr Jenny Chang, professeur de médecine à la faculté de médecine Baylor et un des co-auteurs de cette recherche.

«Ce résultat signifie que les cellules souches cancéreuses ont été détruites dans la même proportion que la tumeur elle-même», ajoute-t-elle, notant que «c'est la première fois que ceci est démontré».

ps: c'est long pale mais bon à savoir.Wink





une grossesse avant 25 ans protege du cancer du sain ainsi que l'allaitement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadia009
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1034
Emploi : pharmacienne ...bof!
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mer 30 Avr - 19:54

"toti5747"][une grossesse avant 25 ans protege du cancer du sain ainsi que l'allaitement![/quote]

exactement ! et dieu le conseille dans le coran !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ohayo
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1799
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Dim 4 Mai - 22:44

Caféine contre cancer de la peau

Des recherches sur les souris semblent démontrer que, grâce à la caféine, les cellules endommagées par les rayons UV sont tuées avant qu'elles ne risquent de devenir cancéreuses

La caféine est présente dans différentes substances et pas seulement dans le café : on en retrouve également dans le thé ou le chocolat.
C'est ce qui nous donne ce coup de boost le matin.
C'est d'ailleurs probablement la drogue la plus répandue au monde...

L'équipe de chercheurs en médecine de l'université de Washington ont exposé des souris sans poils à des doses moyennes de rayons UV .
Ensuite, on mettait une solution contenant de la caféine sur la peau d'un groupe de ces souris et une solution sans caféine sur la peau d'un autre groupe (groupe de contrôle). On a également apposé les même traitements à des souris qui n'avaient pas été exposées aux rayons UV.
La dose de caféine de la solution était équivalente à celle que l'on peut déjà trouver dans certaines crèmes anti-cellulite, c'est-à-dire 1 %.
Résultat : le nombre de cellules endommagées qui avaient été tuées ont été doublés grâce à la caféine
On a également remarqué une influence sur des modifications à plus long terme comme les rides.
Il semblerait que la caféine inhibe une protéine nommée ATR. Cette protéine aide normalement à faire en sorte que l'ADN soit copié correctement.
Si cette protéine est inhibée, les cellules normales ne sont pas affectées mais les cellules cancéreuses sont tuées de manière spécifique.
La recherche en elle-même n'est pas motivée pour réduire les rides mais regarde les cycles cellulaires lors des cancers.
L'espoir est en réalité de trouver des inhibiteurs de cancers qui soient plus puissants que la caféine.
En attendant, il serait probablement intéressant de penser à inclure de la caféine dans les crèmes solaires.
Cette découverte est à demi-fortuite. Au départ, les études portaient sur les propriétés du thé vert pour la santé. En 2001, on a découvert que ce n'est pas tant le thé vert qui était étonnant que la caféine qui y était contenue.
Dernière minute : une actualité toute récente semble également montrer que boire entre deux et trois tasses de café par jour pour une femme permet de réduire le risque d'apparition du cancer du sein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadia009
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1034
Emploi : pharmacienne ...bof!
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Lun 5 Mai - 14:03

[quote="ohayo )La caféine est présente dans différentes substances et pas seulement dans le café : on en retrouve également dans le thé ou le chocolat.
C'est ce qui nous donne ce coup de boost le matin.
C'est d'ailleurs probablement la drogue la plus répandue au monde...

.[/quote]

je préfère celle qu' on retrouve dans le chocolat bounce bounce et j'adore ce genre de boost I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadia009
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1034
Emploi : pharmacienne ...bof!
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Lun 5 Mai - 14:13

Dépistage olfactif Shocked

Julie Cailliau La Presse Le dimanche 04 mai 2008
Les odeurs sont dans le vent en médecine. De nombreux chercheurs planchent sur des méthodes de dépistage basées sur l'odeur

En 2006, une équipe californienne a réussi à dresser des chiens, renifleurs patentés, à la détection du cancer du poumon et du sein à des stades précoces, simplement en flairant l'haleine des malades.

La nouvelle, spectaculaire, a fait parler, mais la communauté médicale est demeurée sceptique. Car s'ils ont le nez fin, les animaux véhiculent aussi toutes sortes de maladies qu'on ne souhaite pas voir entrer dans un centre de soins.
Des vétérinaires britanniques de l'Université de Cambridge qui cherchaient à dresser des bergers allemands et des labradors pour le diagnostic médical ont dû suspendre leurs recherches à la même époque, faute de subventions.
La mode en matière de diagnostic par l'odeur est plutôt au nez électronique. Un e-nose est un appareil capable de percevoir des molécules odorantes en suspension que notre nez ne saurait sentir.

Plusieurs nez électroniques pour le diagnostic médical sont en train de voir le jour dans les laboratoires. Ils fonctionnent tous selon le même principe: capter les odeurs malsaines émanant de l'haleine, des selles ou de l'urine.

Ces détecteurs pourraient permettre de diagnostiquer rapidement et à moindre coût une pneumonie, un cancer du poumon ou du sein, la tuberculose ou encore une maladie du système digestif. Encore faut-il savoir quelle odeur traquer.

L'essentiel de la recherche est là: déterminer le profil olfactif d'une maladie donnée, c'est-à-dire quelles molécules odorantes lui sont associées, et dans quelles proportions. Une tâche compliquée, pour ne pas dire de longue haleine. Les nez électroniques ne renifleront pas dans les hôpitaux avant plusieurs années.
Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anisse



Masculin Nombre de messages : 70
Localisation : 5 ème année médecine
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Lun 5 Mai - 14:41

Autrefois, les médecins de campagne se fiaient beaucoup aux odeurs corporelles, à défaut d'outils diagnostiques plus sophistiqués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadia009
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1034
Emploi : pharmacienne ...bof!
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Lun 5 Mai - 14:50

anisse a écrit:
Autrefois, les médecins de campagne se fiaient beaucoup aux odeurs corporelles, à défaut d'outils diagnostiques plus sophistiqués.


voilà ce que dit cet article à ce propos :Twisted Evil

Julie Cailliau La Presse 2008
Aujourd'hui, nos médecins s'intéressent-ils encore à ce que nous sentons? «L'avancée des techniques de laboratoire et le fait que les patients consultent plus rapidement font quel'odeur corporelle comme élément diagnostic est moins utilisée, explique Bernard Millette, professeur de médecine familiale à l'Université de Montréal. Cependant, les odeurs
peuvent encore faciliter le diagnostic ou nous alerter de la possibilité d'une maladie spécifique.»
C'est le cas aux urgences, où la rapidité du diagnostic est essentielle. La simple odeur de l'haleine d'un patient dans le coma aide par exemple les médecins à en déterminer la cause: diabète, insuffisance rénale, intoxication à l'alcool ou par un autre produit... «Dans ces cas-là, l'absence d'odeur peut aider autant que sa présence, ajoute Bernard
Millette. L'absence d'odeur d'acétone chez un diabétique peut nous orienter plus vite vers une hypoglycémie plutôt qu'une hyperglycémie.»
Surveiller ses odeurs
L'odeur peut aussi aider un médecin à poser un diagnostic différentiel, c'est-à-dire à trancher quand il hésite entre deux hypothèses. Son flair peut ainsi le guider lorsqu'il se demande quel microbe est en cause dans une infection, ce qui est important à savoir au moment de prescrire un traitement. «Une vaginite à bactéries Gardenella sent le poisson et une plaie infectée par un Pseudomonas a aussi une odeur distincte», indique Nathalie Côté, médecin de famille à Montréal.
Il arrive même qu'un médecin demande à son patient de surveiller ses odeurs. En donnant son congé de l'hôpital à une jeune maman, l'obstétricien lui demandera de surveiller ses pertes sanguines. Si elles devenaient malodorantes,elles pourraient signaler une infection utérine.
Cependant, lorsque l'odeur caractéristique d'une maladie devient perceptible, le diagnostic a bien souvent déjà été posé. L'urémie, par exemple, qui est due à un mauvais fonctionnement des reins, finit par modifier l'haleine du malade, mais à un stade où celui-ci sait déjà qu'il est
urémique. «Et de toute façon, on ne se fierait pas uniquement à l'odeur sans analyses en laboratoire pour confirmer un diagnostic», assure Bernard Millette.
Au-delà de l'aide au diagnostic, les senteurs que notre corps libère en disent long sur notre santé, parfois malgré nous.
«Il peut arriver qu'un patient me jure qu'il a arrêté de fumer alors qu'il sent le tabac à plein nez, rapporte Guy Béland, médecin de famille rattaché à l'Université Laval.
Alors si on me demande si je me fie à mon odorat dans ma pratique, je réponds oui, tous les jours! Pas pour poser un diagnostic, mais pour compléter l'histoire médicale de mes patients.»
Mauvaise haleine
L'halitose est le nom scientifique de la mauvaise haleine.Elle est fréquente le matin, après que les bactéries de la bouche ont produit des molécules malodorantes toute la nuit sans être dérangées par un flot de salive. Normalement, se rincer la bouche à l'eau, prendre son déjeuner ou simplement parler suffit à lessiver ces mauvaises odeurs. Sauf dans les
cas où l'halitose vient d'une maladie, comme une infection dentaire, une sinusite, le diabète ou même un cancer.

Cool à vous de voir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadia009
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1034
Emploi : pharmacienne ...bof!
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Lun 5 Mai - 15:14

serait il bizarre de voir un médecin renifler son patient Laughing Laughing

alors pas de parfum les femmes ça risque de fausser le diagnostic Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wafa
chatterbox Member
chatterbox Member


Féminin Nombre de messages : 769
Emploi : 3 année médecine
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Lun 5 Mai - 15:21

nadia009 a écrit:
serait il bizarre de voir un médecin renifler son patient Laughing Laughing

alors pas de parfum les femmes ça risque de fausser le diagnostic Rolling Eyes


moi je l'ferai pas Mad alors avec 1 homme!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anisse



Masculin Nombre de messages : 70
Localisation : 5 ème année médecine
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Lun 5 Mai - 15:30

si c'est pour l intêret du malade !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M Freud
Legendary Member
Legendary Member


Masculin Nombre de messages : 1842
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Lun 5 Mai - 19:33

...


Dernière édition par M Freud le Jeu 19 Mar - 6:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ohayo
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1799
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mar 6 Mai - 0:01

[quote="nadia009"]
La mode en matière de diagnostic par l'odeur est plutôt au nez électronique. Un e-nose est un appareil capable de percevoir des molécules odorantes en suspension que notre nez ne saurait sentir.
Ces détecteurs pourraient permettre de diagnostiquer rapidement et à moindre coût une pneumonie, un cancer du poumon ou du sein, la tuberculose ou encore une maladie du système digestif. Encore faut-il savoir quelle odeur traquer.

quote]

impressionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minette



Féminin Nombre de messages : 87
Age : 32
Emploi : étudiante en 6éme année médecine
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mar 6 Mai - 0:15

nadia009
Aujourd'hui, nos médecins s'intéressent-ils encore à ce que nous sentons? «L'avancée des techniques de laboratoire et le fait que les patients consultent plus rapidement font que l'odeur corporelle comme élément diagnostic est moins utilisée, explique Bernard Millette, professeur de médecine familiale à l'Université de Montréal. Cependant, les odeurs
peuvent encore faciliter le diagnostic ou nous alerter de la possibilité d'une maladie spécifique.»


je n'sais pas pour vs mais aucun profs ns a parlé de ce coté de diagnostic! on est vrémant loin en algerie!
merci pour tts ces infos, ce forum est tres instructif! merci petite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hani



Masculin Nombre de messages : 90
Age : 32
Emploi : ingénieur en informatique
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mar 6 Mai - 17:21

le domaine médical n'est pas le mien mais sahiti belle fille geek

alla3lab Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wafa
chatterbox Member
chatterbox Member


Féminin Nombre de messages : 769
Emploi : 3 année médecine
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mar 6 Mai - 17:36

hani a écrit:
le domaine médical n'est pas le mien mais sahiti belle fille geek

alla3lab Embarassed

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wafa
chatterbox Member
chatterbox Member


Féminin Nombre de messages : 769
Emploi : 3 année médecine
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mar 6 Mai - 17:39

verres traités à la mélanine.
A partir du 15 mai, les opticiens Atol proposeront en exclusivité les verres Essilor Mélanine dans leur réseau.
Ils sont spécialement conçus pour protéger des effets nocifs du soleil, qui peut entraîner des dommages irréversibles sur la vue. Ces verres contribuent à la fois au ralentissement du vieillissement de la rétine et
du contour des yeux. Pigment naturel, la mélanine protège des rayonnements ultraviolets, responsables du vieillissement de la peau.
L'incorporation de mélanine synthétique dans les verres freine la dégradation de la rétine, limite le vieillissement cutané et donc l'apparition des rides, et filtre les UVA et UVB.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M Freud
Legendary Member
Legendary Member


Masculin Nombre de messages : 1842
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mar 6 Mai - 19:48

...


Dernière édition par M Freud le Jeu 19 Mar - 6:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalia



Féminin Nombre de messages : 55
Age : 30
Localisation : El bier
Emploi : étudiante en 5éme
Loisirs : frimer et Faire des ti cop lol
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mar 6 Mai - 20:04

M Freud a écrit:
pour ma part je vous deconseille vivement d'utiliser des verres teintés pour la vue il perdent progressivement de leurs efficacité.

par experience je dis choisisez toujours des verres blanc si vous voulez vous pouvez aussi choisir l'option anti-reflet c bien.. Encore une chose ne choisisez jamais des verres anti-casse vos lunettes soront bien morte au niveau des verres au bout d'une année..

oui encore une chose.. dites vous bien que meme un verre en verre se raye, alors pas la peine de choisir l'option anti-rayures Rolling Eyes seul le diamant est anti rayure Wink .

quoi encore,Ahhh...oui pour les lunettes de soleil.. Wafa est entrain de nous faire de la pub gratuite aux opticiens talol mais bon pour ma part je prefere les essayer et en juger moi meme que de croire tous ce qu'ils rapportent comme statistiques

PS: ne me dis pas le contraire wafa c a but purement commercial sinon pourquoi ils ont attendu l'été pour nous annoncer ca Rolling Eyes







Wech a freud khouya ndirou tahlil nass? okai halil wa nakech....makala falsafia

Introduction:
Biographie de l'écrivain :Mr freud .....che pa ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anisse



Masculin Nombre de messages : 70
Localisation : 5 ème année médecine
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mar 6 Mai - 20:07

wafa a écrit:
verres traités à la mélanine.
A partir du 15 mai, les opticiens Atol proposeront en exclusivité les verres Essilor Mélanine dans leur réseau.
.


oui, il y'a un peu de publicité de leur part il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ohayo
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1799
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mar 6 Mai - 22:51

juste pour vous mettere au courant Rolling Eyes

Un chewing-gum qui ne colle pas

Clean Gum, premier chewing-gum qui ne colle ni aux chaussures, ni à la chaussée…
Le premier chewing-gum propre, qui ne colle pas aux chaussures, aux cheveux, et au sol, a été inventé par une équipe de scientifiques de l'Université de Bristol (Grande-Bretagne).

Plus précisément, ce chewing-gum, baptisé "Clean Gum", présente la spécificité de se décoller facilement du sol, des semelles, des vêtements ou des cheveux.

Le "Clean-Gum" serait, aussi, le premier chewing-gum biodégradable. Selon les premiers résultats des recherches menées par les scientifiques, il se dégraderait naturellement au contact de l'eau. Les chercheurs ont constaté que les chewing-gums vendus aujourd'hui restaient collés à la chaussée trois fois sur quatre tandis que dans tous les cas, le "Clean gum" se décollait au bout de 24 heures maximum grâce à des "événements naturels".

Pour parvenir à cette petite révolution, les chercheurs ont modifié la composition du chewing-gum en y ajoutant un polymère réduisant l'adhésion de la gomme.

Mais pas de panique, les chercheurs soutiennent que le "Clean-Gum" est toujours aussi bon à mastiquer que les chewing-gums classiques et qu'il conserve toute la saveur des chewing-gums vendus actuellement.

la Grande-Bretagne débourse chaque année 150 millions de livres (plus de 216 millions d'euros) pour nettoyer ses chaussées des chewing-gum qui s'y sont collés.

Source : Université de Bristol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ohayo
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1799
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Lun 12 Mai - 23:08

Leishmaniose : vers un vaccin

Des scientifiques espagnols ont identifié des molécules responsables de la virulence du parasite causant la leishmaniose, un premier pas vers l’élboration d’un vaccin.

La leishmaniose est une maladie parasitaire causée par un parasite intracellulaire de la famille des trypanosomes. Le vecteur du parasite est un moustique, du genre phlébotome, qui pique préférentiellement les chiens
Plus grave encore, l’Homme peut également contracter la maladie. Deux formes existent : la leishmaniose cutanée qui guérit spontanément et la viscérale (plus connue sous le nom de Kala-Azar en Inde) bien plus dangereuse puisqu‘elle est mortelle, ce sont essentiellement les personnes souffrant d’un déficit immunitaire qui sont infectées.

A l’heure actuelle, le seul moyen de lutte contre la maladie est la prévention, il faut empêcher le chien de se faire piquer en lui faisant porter un collier insecticide. Une méthode difficilement applicable dans les pays les plus touchés par la forme humaine de la maladie (généralement des PED) où, selon l’OMS, environ 12 millions de personnes sont infectées et 350 millions en zone d’endémie. La conception d’un vaccin demeure donc indispensable pour pouvoir un jour éradiquer cette affection. Des chercheurs espagnols, du centre de biologie moléculaire « Severo Ochoa » travaillent à la mise au point de ce vaccin dont l’élaboration est complexe en raison de la faculté du parasite à se dissimuler pour ne pas être reconnu par le système immunitaire. Mais, un premier pas vient d’être franchi : les scientifiques ont isolé des molécules qui définissent la virulence du parasite. Ce sont les histones, des protéines basiques en contact avec l’ADN, qui jouent ce rôle. Leur identification va permettre la mise au point de nouvelles stratégies vaccinales qui pourrait déboucher sur un vaccin très prochainement.

dès qu'ils le mettront au point je vous le dirai Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadia009
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1034
Emploi : pharmacienne ...bof!
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Mer 14 Mai - 13:46

merci ohayo pour cette info Wink

le Haarp "l'arme ultime" des États-Unis.
Les Américains sont-ils en train de mettre au point un vaste système d'armement capable de :
* scanner les entrailles de la terre à la recherche de bases secrètes,
* d'interrompre toute forme de communication hertzienne,
* d'influencer les comportements humains,
* de modifier la météorologie,
* de griller les avions dans le ciel comme le ferait un vulgaire four à micro-ondes de votre potage,
* de provoquer des tremblements de terre
* ou des explosions aussi puissantes qu'une bombe atomique.
le haarp quant à son aspect physique, il s'agit somme toute d'un vaste périmètre plat et déboisé, planté de 48 antennes de 20 mètres de haut, reliées chacune à un émetteur d'un peu moins de 1 million de watts de puissance. A terme, le nombre d'antennes et la puissance des émetteurs sont appelés à se multiplier pour atteindre la puissance phénoménalede 1 milliard de watts émis par un réseau de 360 antennes. Les émetteurs sont alimentés en énergie par 6 turbines de 3.600 CV brûlant quelque 95 tonnes de diesel par jour.
Officiellement, les scientifiques qui travaillent sur cet émetteur radio mégalomaniaque veulent étudier l'ionosphère.
Officieusement, Haarp va tirer parti de l'ionosphère pour en faire une arme à énergie. L'ionosphére est cette couche située au-dessus de la stratosphère, constituée de particules ionisées hautement chargées en énergie et qui démarre à une altitude moyenne de 48 km pour se terminer à 600 km de notre surface terrestre. Cette couche à haute densité énergétique est vitale pour notre planète car elle joue un rôle fondamental de bouclier, au même titre que la couche d'ozone. Elle nous protège des
dégagements nocifs du soleil. L'ionosphère "capture" entre autres choses les particules chargées électriquement et nées des "vents et tempêtes" solaires et galactiques. On sait par ailleurs que les recherches menées depuis un siècle par une serie de scientifiques ont mis en évidence le fait que ce "manteau énergétique" protégeant la terre pouvait, avec une technologie appropriée, devenir une arme stratégique de toute première importance.


Dernière édition par nadia009 le Mer 14 Mai - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: actualités scientifiques...   Aujourd'hui à 5:59

Revenir en haut Aller en bas
 
actualités scientifiques...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Etudes scientifiques actuelles et récentes
» Claude Poher : "Les ovni ? Les scientifiques s’en moque
» Dossier/débat: les découvertes scientifiques et les aspects du phénomène ovni
» les voyages scientifiques de Lapérouse et bougainville
» Widget actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Etudiants en Médecine Algériens :: Hors-Médecine :: Actualité...-
Sauter vers: