Les Etudiants en Médecine Algériens

les étudiants en médecine algériens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sionisme responsable de la crise en Grèce, selon un évêqu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
loeil19
Actif Member
Actif Member


Féminin Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Le sionisme responsable de la crise en Grèce, selon un évêqu   Lun 17 Jan - 0:38

Le sionisme responsable de la crise en Grèce, selon un évêque grec

Le 20 décembre dernier, le métropolite (synonyme d'évêque grec) Seraphim du Pirée a déclaré que les problèmes que traverse actuellement la Grèce étaient « dus au sionisme international et à ses banquiers ». Cette déclaration a bien entendu « indigné » les sionistes et ceux qui sont à leur service. Certains parmi les antisionistes se sont au contraire réjouis de cette déclaration, émanant d’un prélat officiant dans un pays ancien et respecté, et ne semblant pas se trouver en première ligne vis-à-vis du sionisme.

Pourtant, il faut croire que notre métropolite était bien informé de ce qui se préparait. On a en effet appris, par la suite, que la Grèce et « Israël » allaient créer un « Conseil ministériel commun de coopération ». Il est facile d’imaginer le scénario ayant abouti à cela : les grandes banques internationales ont surendetté la Grèce (avec la complicité des dirigeants locaux), puis les marchés (devinez qui est derrière…) ont attaqué la Grèce, et enfin Dominique Strauss-Kahn (le directeur du FMI, qui se demande chaque matin ce qu’il peut faire pour Israël…) est intervenu et a mis tout le peuple grec à la diète ! C’est en quelque sorte le docteur qui tue le malade pour mieux le sauver…

Aujourd'hui donc, comme par hasard, « Israël » arrive et un accord de « coopération » est signé ! Cet accord a été officialisé par un communiqué précédant la visite en Grèce du raciste Avigdor Lieberman. Notons que ce dernier souhaite ouvertement expulser la population arabe d’ « Israël », ce qui ne l’a jamais empêché d’être reçu avec tous les égards par les « démocrates » qui gouvernent l’Union européenne… On devine aisément que ce n’est pas Athènes qui donnera des ordres à Tel Aviv, mais bien le contraire. En résumé, il y a donc eu mise en faillite d’une nation, traitement de choc du FMI, puis soumission à Tel Aviv…

Quel est l’intérêt d’ « Israël » ? Contrer la Turquie qui s’est détachée de l’entité sioniste, en utilisant la Grèce en Méditerranée Orientale. Il n’est pas exclu que la question de Chypre (pomme de discorde entre la Grèce et la Turquie) revienne prochainement sur le tapis. Ce serait un moyen de pression et de diversion à l’encontre de la Turquie. D’autres raisons entrent également en ligne de compte, comme la tentative de rallier les Chrétiens orthodoxes, russes, grecs, etc. à la politique du sionisme. Il faut méditer le processus grec, qui ne pourra que s’amplifier. C’est le destin qui risque de frapper toutes les Nations européennes. Le sionisme vit et se nourrit de la crise des autres peuples qu’il cherche à dominer.

Et nous en France, aura-t-on bientôt une structure officielle franco-israélienne comme les Grecs ? Quoi qu'il en soit, les innombrables accords de coopération entre le CRIF (Conseil Représentatif d'Israël en France) et l’administration française (police, magistrature, éducation [dite encore nationale], etc.) remplissent déjà amplement cette fonction. Et c’est sans parler de la politique étrangère de la France, qui doit avoir comme priorité, selon Nicolas Sarkozy, la sécurité d’ « Israël » ! D'ailleurs, en cas de doute lors d’une décision à prendre, il suffit de joindre le président du CRIF et les ordres ne tardent jamais à arriver !

Pour notre part, nous aimerions qu’un évêque français, du rang du métropolite du Pirée, dénonce aussi clairement les responsabilités du sionisme. Cela nous changerait de la langue de bois et du robinet d’eau tiède qu’ils ont pour habitude d’utiliser quand il s’agit de l’entité sioniste. Mais patience ! Leurs frères évêques du Moyen-Orient, réunis récemment en synode autours du Pape, ont indiqué le chemin en condamnant « Israël »…

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste




http://www.partiantisioniste.com/communications/le-sionisme-responsable-de-la-crise-en-grece-selon-un-eveque-grec-0584.html

Site Web: www.partiantisioniste.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le sionisme responsable de la crise en Grèce, selon un évêqu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CRISE: Le retour à la terre, version grecque
» Crise chez mes beaux parents :-(
» comment en cas de crise se décontracter?
» Je suis en crise depuis 3 jours
» Budget de crise pour la Sécu : Spasfon et Smecta moins remboursés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Etudiants en Médecine Algériens :: Hors-Médecine :: Pot-pourri...-
Sauter vers: