Les Etudiants en Médecine Algériens

les étudiants en médecine algériens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BEAUCOUP DIVISER POUR LONGTEMPS REGNER.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colonel Amirouche
Very Actif Member
Very Actif Member


Masculin Nombre de messages : 236
Localisation : Alger
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: BEAUCOUP DIVISER POUR LONGTEMPS REGNER.   Mer 18 Juil - 0:19

par NANOU

Une société cosmopolite est une société dans laquelle se côtoient des personnes de diverses nationalités. On ne peut pas dire que ce soit le cas de l’Algérie, et ce malgré la présence des chinois. Pourtant, nous sommes bien une société cosmopolite dans le sens où diverses mentalités cohabitent sur cette terre immense qui commence néanmoins à devenir trop petite pour nous. Mais cela n’est pas le fruit du hasard, car comme le dit le titre de cette chronique, il faut diviser pour mieux régner et personne ne l’a aussi bien compris que notre Pouvoir actuel.

Qu’est ce que nous divise chez nous ? La religion, le sexe, la culture, entre autres bien sûr.

Commençons par la religion. L’importation de l’alcool (à qui profite ce commerce fructueux, je vous laisse deviner) est autorisée à l’heure où les cinq mosquées du quartier et Canal Zéro font retentir El Adan. De l’athée à l’incroyance affichée avec provocation, à l’extrémiste, son qamis, sa barbe et son refus de mettre du déodorant (mentalité puante dans tous les sens du terme ya mhaynek !) en passant par le simple partisan de la laïcité, nous en voyons de toutes les couleurs. Car dans un pays meurtri au nom de la religion, il est facile de tomber dans les extrêmes. Si certains, traumatisés, ne veulent plus entendre parler de ce qu’ils considèrent comme une calamité, c’est parce qu’elle a été déformée par ceux qui en on fait l’instrument de leur haine. Si l’on ajoute à cela que la réconciliation nationale (qui porte très mal son nom) impose à ceux qui ont perdu leur famille dans les massacres de vivre aux côtés de leurs bourreaux, il devient évident qu’une grave fracture a été imposée aux algériens. Car le dialogue est impossible et l’incompréhension totale.

La division due au sexe est une descendante directe de la religion et des mœurs. C’est par elle que la jeunesse se meurt… A tout âge, entre les filles et les garçons se cache le célèbre chitane (d’ailleurs cet acteur joue un tel rôle dans nos vies que je suis étonnée qu’il n’ait pas encore reçu un seul oscar). A croire que le contact visuel mène directement à la luxure. Pas d’étapes intermédiaires, pas de préliminaires.

Mais que vient faire le Pouvoir dans tout cela me direz-vous ? Le Pouvoir ferme les yeux sur bien des réalités, encourage le manque d’information sur les sujets concernant la sexualité et contribue à l’incompréhension en imposant des textes comme le code de la famille dans lequel ladite famille n’est pas une union mais une dictature. Encourager ce genre d’idées réfractaires crée un conflit entre les générations d’une part et entre hommes et femmes d’autre part.

Enfin, le dernier critère de division dont je parlerai, celui qui est le plus exploité par le Pouvoir, c’est la culture. Si on lui demande de définir le peuple algérien, il parlera de peuple arabo-musulman. Allez donc dire à un Amazigh qu’il est arabo-musulman… Pour mieux imposer cette aberration, on pollue Canal Zéro d’émissions en arabe littéraire codé, voire même piégé, le suivi de très près de l’actualité des pays arabes frères, la solidarité pour le combat des musulmans autres qu’algériens… Qui plus est, nous subissons les influences extérieures apportées par les paraboles tournées tantôt à l’est, tantôt à l’ouest, entre un orient et un occident qui n’ont rien de plus en commun que cette rime, alimentant un peu plus le trouble.

Pour mieux étouffer l’identité des plus irréductibles d’entre nous, les méthodes varient. Il y a la pression, le refus de reconnaissance, la moquerie, la raillerie, le mépris… Il est dangereux d’avoir conscience de son identité, car celui qui sait d’où il vient sait immanquablement où il va, et ce genre de mentalité devient un danger pour un pouvoir qui n’est ni légal ni légitime. En utilisant la culture unique de l’arabe musulman, on fait croire que l’on souhaite unir le peuple, alors qu’il s’agit de nourrir l’oubli et l’inconscience et d’encourager la marginalisation des minorités.

L’Algérie vit divisée car tant que le peuple a d’autres préoccupations, il ne pensera pas à ce Pouvoir qui veut prendre son temps pour se consacrer à des affaires qui n’ont rien à faire exposées au grand jour. Et il s’y prend de manière subtile, prêchant le faux pour avoir le faux. Et il faut voir avec quelle facilité le peuple tombe dans le panneau…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BEAUCOUP DIVISER POUR LONGTEMPS REGNER.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» diviser pour mieux régnier
» Fournitures pour la première année en poste fixe!!!
» La vie....c'est beaucoup trop Charlie Chaplin
» Diviser pour mieux Reynié : 36h de cours par semaine, ça vous dit ?
» Beaucoup absente pour l'instant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Etudiants en Médecine Algériens :: Hors-Médecine :: Actualité...-
Sauter vers: