Les Etudiants en Médecine Algériens

les étudiants en médecine algériens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Création de 4 instituts de très haut niveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mustapha
Sage du Forum
Sage du Forum


Masculin Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Création de 4 instituts de très haut niveau   Dim 21 Oct - 19:06

Programmes nationaux de santé

Création de quatre instituts de très haut niveau.


Quatre instituts de très haut niveau consacrés aux traitements du rein, du cancer, du cœur et de l’œil seront bientôt créés dans différentes régions du pays. Par ailleurs, deux grands hôpitaux pour grands brûlés verront le jour à Skikda et Arzew. Grâce à ces futures acquisitions,

les responsables du département de la Santé comptent diminuer encore plus les transferts à l’étranger. Toujours en matière de développement, le Centre anticancéreux de Blida bénéficiera, quant à lui, d’un matériel ultramoderne de radiochirurgie, pour les traitements des tumeurs inopérables, notamment lorsqu’il s’agit de néoformations dans le cerveau. Ce matériel sera offert par l’Agence internationale de l’énergie atomique. Ces informations ont été annoncées par Amar Tou, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, lors de la réunion sur la prise en charge des transitions démographiques et épidémiologique dont les travaux ont eu lieu hier au département de la Santé à Alger. Les intervenants ont mis l’accent sur les transitions en matière démographique. C’est ainsi qu’il ressort que le taux de mortalité infantile et des parturientes est en nette diminution. L’espérance de vie à la naissance est de 76 ans pour les hommes et de 78 ans pour les femmes. “Nous sommes en phase de parvenir aux taux des pays développés qui nous dépassent de deux années seulement en matière d’espérance de vie à la naissance”, déclare le Dr Amokrane de la direction de la population au ministère de la Santé. Il rappellera ainsi que les Algériens profitent aussi des progrès (électricité, gaz de ville...) qui tout en offrant des commodités certaines, participent, par ailleurs, à la diminution des maladies, notamment celles à transmission hydrique. Il estimera, par ailleurs, que les résultats atteints en matière d’instruction, surtout chez les femmes, sont un autre facteur de prises de conscience quant au respect de l’hygiène, ce qui contribue évidemment à la diminution de certaines pathologies. Quant à l’accroissement de la population, le même intervenant rappelle qu’à l’Indépendance, chaque famille avait en moyenne 7 enfants et ce taux ne dépasse pas aujourd’hui les 2,27 enfants par femme. Le recours à la contraception (toutes méthodes confondues), est de l’ordre de 61,4% chez les femmes en âge de procréer, alors qu’elles n’étaient que de 8% en 1970 à recourir à ces méthodes. Pour étayer ses déclarations, le Dr Amokrane affirme que depuis l’année 2000, il est constaté une nette augmentation des mariages passant de 148 557 unions en 1994 à 295 000 mariages en 2006, sans que cela affecte la baisse de la fécondité qui demeure tout de même à un seuil ne mettant pas en danger le renouvellement des générations. Pour sa part le Dr Ouahdi, directeur de la prévention au département de la Santé révèle qu’en 1971, 80% des décès, étaient dus aux maladies transmissibles, et que, selon les chiffres de 2005, ce taux est descendu pour n’atteindre que 30%. Pendant ce temps, les causes de décès ont connu une véritable mutation, et c’est ainsi qu’en 2005, 60% des décès étaient dus à des pathologies non transmissibles. Le directeur de la prévention estime que les efforts fournis par les pouvoirs publics pour éradiquer les maladies transmissibles et surtout celles à transmission hydrique et les programmes de dépistage des maladies représentant un facteur de risque (diabète, tension artérielle et cholestérol) sont en train de donner des résultats probants. Il annonce, comme exemple, l’éradication du choléra dont le dernier cas remonte à 1996. Il espère, enfin, la conjugaison des efforts de tous les secteurs concernés pour éradiquer dans les meilleurs délais les épidémies à transmission hydrique, ce qui ne nécessite pas que des mesures de précaution pour l’entretien des réseaux de l’eau potable. Justement, pour parvenir à une meilleure carte sanitaire en Algérie, le ministre de la Santé annonce la réalisation dans les 3 prochaines années de 620 structures (hôpitaux, établissements hospitaliers spécialisés, polycliniques, centres de soins et salles de soins). Ces nouveaux établissements, lorsqu’ils verront le jour, offriront 155 000 nouveaux lits d’hospitalisation, soit le quart de ce qui a été réalisé en 46 ans. Il annonce aussi la construction de 3 nouveaux hôpitaux dans la wilaya d’Alger (Ouled Fayet, Draria et Baraki).
Il révèle, par ailleurs, que 62 403 praticiens exercent en Algérie ce qui donne un taux de couverture de 1 praticien pour 341 habitants et 1,94 lit d’hospitalisation pour 1 000 habitants. Concernant la consommation des médicaments, il affirme que l’Algérien ne dépense que 34 dollars par an, très loin du Français avec 500 dollars par an et mieux que le Tunisien et le Marocain qui déboursent respectivement 27,5 dollars et 16,6 dollars. À titre d’exemple, il avance le chiffre du budget de fonctionnement du secteur de la santé qui atteindra pour l’exercice 2008, 168 milliards de dinars. Il tient à rappeler que le président de la République, lors de l’audience du 2 octobre 2007, a insisté sur le secteur de la santé et de son amélioration. Enfin, il annonce la prochaine promulgation des textes relatifs à la contractualisation. En effet, il s’agira alors de facturer de la même manière les actes de soins prodigués par les hôpitaux publics et les établissements privés.



SaÏd Ibrahim (Liberté)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr TcH|nX
V.I.P


Masculin Nombre de messages : 3519
Emploi : Externe des Hopitaux d'Alger
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Création de 4 instituts de très haut niveau   Lun 22 Oct - 19:10

D’abord je tiens à te remercier Mustapha pour tes posts que je trouves très interessants , c’est vraiment un honneur de te connaître

J’espere que ces projets seront réalisés et qu ils ne resteront pas sur papier , surtout pour les centres de brulés de Skikda et celui d’Arzew et qu ils seront INSHALLAh deux grands Centre pour la Chirurgie des Brulés ( Chirurgie plastique et réparatrice ) qui reste un domaine vaste tres interessant et qui sauve la vie de pas mal de gens , l algerie est vraimment en manque de terrains et de competances dans ce domaine ( je ne connaît que 2 centres , un a l Hopital Mililatire de Ain naadja [Clinique des brules ] , et l autre a l hopital de Douira )

Pour les hopitaux qui seront construits inshallah a Alger ( Baraki , Ouled fayet , …) Jspr que ce sont d CHU , c'est vraimment une bonne chose Smile

_________________
"Some people Dreams of Success , while others wake up and work hard at It ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sissi



Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Création de 4 instituts de très haut niveau   Lun 22 Oct - 20:12

Dr TcH|nX a écrit:


Pour les hopitaux qui seront construits inshallah a Alger ( Baraki , Ouled fayet , …) Jspr que ce sont d CHU , c'est vraimment une bonne chose Smile

C est vrai que ce serait une trés bonne chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DottorE



Masculin Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Création de 4 instituts de très haut niveau   Lun 22 Oct - 20:56

Kayna , c'est une trés bonne chose , jspr que ca sera realisable , Supperrrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZEMSK
Grand Manitou
Grand Manitou


Masculin Nombre de messages : 5974
Localisation : Alger
Emploi : étudiant
Loisirs : S'allonger
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Création de 4 instituts de très haut niveau   Mar 23 Oct - 0:22

Dr TcH|nX a écrit:
( je ne connaît que 2 centres , un a l Hopital Mililatire de Ain naadja [Clinique des brules ] , et l autre a l hopital de Douira )
Y'en a un autre à Alger centre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.medecinealgerie.actifforum.com
Ribosome
Legendary Member
Legendary Member


Féminin Nombre de messages : 1896
Age : 29
Localisation : Alger
Emploi : Etudiante
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Création de 4 instituts de très haut niveau   Mar 23 Oct - 19:13

ZEMSK a écrit:
Dr TcH|nX a écrit:
( je ne connaît que 2 centres , un a l Hopital Mililatire de Ain naadja [Clinique des brules ] , et l autre a l hopital de Douira )
Y'en a un autre à Alger centre.

Idea La clinique des grands brulés de l'avenue Pasteur!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr TcH|nX
V.I.P


Masculin Nombre de messages : 3519
Emploi : Externe des Hopitaux d'Alger
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Création de 4 instituts de très haut niveau   Mar 23 Oct - 21:04

C'est vrai c'est vrai je l avai oublié celle la Embarassed

_________________
"Some people Dreams of Success , while others wake up and work hard at It ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Création de 4 instituts de très haut niveau   Aujourd'hui à 12:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Création de 4 instituts de très haut niveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut"
» Tu seras appelé prophète du Très-Haut. — Luc 1:76.
» Saint le Très-Haut,Saint le Vivant !
» Louange à Dieu le Très-Haut pour la Fin des Temps !
» Explications des Noms d'Allah le Très-Haut / ????? ???? / Explanations of the Names of Allah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Etudiants en Médecine Algériens :: Hors-Médecine :: Actualité...-
Sauter vers: